• Professeur de psychopathologie clinique
  • Psychologue clinicienne, Psychanalyste

Titres

2013 –  Habilitation à Diriger des recherches
Université de Poitiers
Titre : De la subjectivation des liens aux solutions subjectives. Subjectivation, lien et acte

2002 –  Thèse de doctorat, spécialité psychologie
Université Victor Segalen, Bordeaux 2.
Titre: Elaboration subjective des liens de parenté chez l’enfant. Approches développementale et clinique

1995 –  Diplôme d’Etudes Approfondies de Psychopathologie
Université de Toulouse le Mirail, U. F. R. de Psychologie.

1994 –  Diplôme d’Etat de Psychologie Scolaire, IUFM
Université de Bordeaux 2

1992 – Diplôme d’Etudes Supérieures Spécialisées de Psychologie Clinique et Pathologique
Université de Bordeaux 2.

Responsabilités

Directrice du CAPS depuis octobre 2019

Administrateur dans le Collège Rang A (Conseil d’Administration de l’Université)  mai 2015-novembre 2020

Membre élu de la CES (section 16),

Responsable et co-responsable de la Mention de Master Psychologie de 2014 à 2018  (7 parcours actuellement). Responsable du Parcours de M2 « Criminologie-Victimologie »  co-habilité avec la Faculté de Droit et de médecine de 2009 à 2018, actuellement co-responsable du parcours de Master mention Psychologie « Criminologie et Victimologie » en M1 et M2 (mutualisé avec le master de Droit en Sciences Criminelles du même nom).

Directrice du Département de Psychologie (2013-15)

Co-responsable d’un axe de recherche CPER-FEDER (2015-2021), responsabilités dans plusieurs recherches antérieures et actuelles, porteur d’un projet ANR (en cours d’étude)

Membre du SIUEERPP Séminaire Interuniversitaire Européen d’Enseignement et de Recherche en Psychopathologie et Psychanalyse

Expert auprès de l’Hcéres  (4 évaluations dont 3 Présidences et une vice-présidence), la dernière datant de janvier 2020 (CRPPC, Université Lyon 2).

Responsabilités éditoriales :

Co-directrice d’une nouvelle collection « Famille, Psyché, Sociétés « aux Presses Universitaires de Strasbourg

Membre correspondant de la Revue Cliniques méditerranéennes

Expertise des travaux pour plusieurs revues depuis plusieurs années (Cliniques Méditerranéennes, Dialogue, Le Bulletin de Psychologie) et les PUR.

Co-responsable  de « Clinique de la violence et des radicalités ». l’un des 6 champs thématiques transversaux de l’Unité de de Recherche Multisite.

Vice-Présidente et membre fondateur du Réseau MILO « Réseau universitaire international sur les violences et trauma. https//:reseaumilo.wordpress.com

 

Enseignement

Master 1, mention «Psychologie» :

Subjectivation et psychopathologie de l’enfant ; Méthodologie clinique : le génogramme ; Clinique  criminologique 1 et 2

Master 2  Domaine psychanalytique : 

Psychopathologie de l’adulte ; épistémologie freudienne

Master 2 parcours criminologie, victimologie

Enseignements à deux voix avec un enseignant en Droit pénal : Transgression et passage à l’acte, Droit des mineurs et développement psychique.

Enseignements partagés : Clinique de la décision judiciaire ; Clinique des victimes, expertise pénale

Recherche : thèmes, axes et directions de thèses

Mes recherches s’inscrivent  au CAPS  et dans un ou deux des champs thématiques transversaux de l’unité de recherche, notamment dans le champ thématique « Violences, Familles, Radicalités » dont je suis co-responsable. Elles sont structurées depuis l’HDR (2013) selon trois mots clés : subjectivation, lien et acte et abordent deux thèmes centraux :

1) Clinique du sujet en lien. Ce thème utilise les bases théoriques et méthodologiques élaborées avec la thèse et enrichies par la suite, en particulier : les notions de filiation, parentalité, position subjective et l’outil qu’est le génogramme.

2) Subjectivation troublée, lien et solutions subjectives. Ce thème intègre notamment la notion de  transgression dans son rapport avec l’acte violent, la décision de justice, le soin contraint et ses effets au plan de la subjectivation.

Une même recherche peut croiser ces deux thèmes ce qui est notamment travaillé dans le séminaire pour les M2 du Domaine Clinique psychanalytique : « Subjectivation, lien et transgression ». Il s’agit donc d’opérateurs de lecture et de compréhension des faits cliniques dans des contextes distincts.

L’organisation des recherches repose quant à elle sur deux axes :

Axe 1 : violences, délinquance et justice :
L’intime conviction : incidences sur le jugement des jurés et magistrats
 – Régulations sociocognitives et implications subjectives ; Psychopathologie des violences envers soi adolescence et lien familial et social ; Violences envers soi, ruralité et lien scolaire ;Violences sexuelles pédophiles adultes ; Violences sexuelles adolescents – Évaluation du soin enjoint; Femmes victimes et position subjective, lien auteur-victime ; Le corps défaillant.

Axe 2 : Clinique enfant-parents et parentalité (Filiation, subjectivation, transgression)

 Homoparentalité, fonctionnement familial, développement et socialisation des enfants ; Transmission du traumatisme de guerre parents-enfants (Liban) ; transmission générationnelle et lien conjugal ; enfants exposés et filiation traumatique

Thèses soutenues  depuis 2014

Christophe CHEVALIER : « Injonction de soins et subjectivation chez l’auteur de violence sexuelle. Approche clinique ».

  Louise ATANI-TORASSO : « Femmes victimes ». Subjectivation, lien-s et violences conjugales : effets des facteurs interculturels et intersubjectifs chez les femmes immigrées dans les couples endogames ou mixtes. Approche clinique. 28 novembre 2017. Université de Poitiers, UFR de Sciences Humaines et Arts, École Doctorale 527 : “Cognition, comportements, langage(s)”, Laboratoire CAPS, EA 4050.

 Gisèle HADDAD-MAHFOUZ. « La transmission de la peur et le lien de filiation traumatique à travers « Abou Kisse » figure folklorique libanaise. Étude clinique et culturelle ».9 Février 2018, UFR Sciences Humaines et Arts, Université de Poitiers, École Doctorale : Cognition, Comportement, Langage(s), Équipe de recherche : Clinique de l’Acte et Psycho Sexualité (CAPS) – EA 4050.

Serge BERNARD, « Handicap, discriminations, relégation spatiale et émancipation dans l’aire francophone. Politique et pratiques d’accueil et de soins pour les enfants plurihandicapés dans le Cameroun rural et urbain. Les variations du lieu et du lien ». Thématique : Représentations sociales et imaginaire des pluri-handicaps dans les Suds francophones. Pratiques sociales dynamiques et capabilités (septembre 2020). Co-direction (50%) de la thèse avec le Pr. Dominique ROYOUX, géographe, Laboratoire RURALITÉS, Université de Poitiers.

 Romain GADY, « Rives et dérives du masculin à l’adolescence. Étude clinique et projective d’adolescents auteurs de violences sexuelles au décours de consultations thérapeutiques » Co-direction (50%) de la Pr. Magali RAVIT, Université Lyon 2, CRPPC. (décembre 2020)

Thèses encadrées en cours :

Bertrand FAURE, « La culpabilité : abords psychopathologiques, cliniques, criminologiques et enjeux sociétaux ». Médecin psychiatre, chef de clinique, Hôpital de Limoges. Direction 100%. 2ème année de thèse, date prévisible de soutenance : Septembre 2023.

Maryline HUCHET-BELLOT, « L’enlèvement d’enfants » Direction 100%, 3ème année, soutenance prévue en 2021. Psychologue salariée en CDI à 75%, chargée de cours à Bordeaux 2.

Lisa ROY, « Étude du lien conjugal violent et de ses transformations possibles dans une prise en charge clinique conjointe des partenaires (Justice restaurative) ». Co-direction (50%) Élise PELLADEAU, MCF, CAPS EA 4050. Soutenance prévue fin 2021. Cette étudiante est allocataire DDACE du CAPS et assure 60 h d’enseignement cette année.  Publications : le manuscrit Bodiou L., Chauvaud F., Grihom M.J. (dir.) (2020). Les liens saccagés, soumis aux Presses Universitaires de Rennes, janvier 2020 comprend un chapitre co-écrit : Roy*, L., Grihom, M.J., Pelladeau, E. Violence conjugale : auteurs et victimes aux prises avec leurs liens d’alliance et de filiation . Un article ACL pour les Annales Médico-psychologiques est en préparation avec ses co-directrices.

Pierre STYBLINSKI, »Violences genrées : étude comparée des violences conjugales et sexistes et des violences homo, bi et transphobes ».

Katia MOUILLOT-  » Spécificités psychocriminologiques des auteurs et de la dynamique du lien conjugale violent. Évaluation d’un dispositif de prévention de la récidive. » Co-direction (50%) Élise PELLADEAU, MCF, CAPS RPpsy 4050.

Publications et autres productions

Sélection dans la production scientifique:

– ACL publiés dans revues indexées

Ducousso-Lacaze, A., Grihom, M.J., Atani-Torasso*, L. (2020). A Psychoanalytic Approach of Becoming a Boy in an Homoparental Situation, International Social Science Journal
Ducousso-Lacaze, A. & Grihom, M. (2017). Clinique des liens familiaux dans une famille lesboparentale. Dialogue. Familles § Couples, 215(1), Faire famille en contexte homoparental, 37-52. (PsycInfo) doi:10.3917/dia.215.0037. Psycinfo : Clinic of family bonds in a lesbian parent family.
Grihom, M.J. (2016). Laurence Hérault (dir.), La parenté transgenre, Presses universitaires de Provence, Aix-en-Provence, 2014, 146 pages. Travail, genre et sociétés, 36(2), 202-205. doi:10.3917/tgs.036.0202.(Francis-CNRS, Scimago Q4, Revue pluridisciplinaire et Internationale)
Grihom, M. & Ducousso-Lacaze, A. (2016). Éditorial. Dialogue. Familles § Couples, 211(1), Justice et liens familiaux : quelles relations ?, 7-12. (PsycInfo)
Grihom, M.J., Ducousso-Lacaze, A., Leturmy, L. (2016). Intime conviction, conflit psychique et liens intersubjectifs dans la famille, Dialogue. Familles § Couples, 2016/1 (n° 211), p. 69-82. doi:10.3917/dia.211.0069. PsycInfo : Intimate conviction, psychic conflict and intersubjective links in the family.
Motte dit Falisse, J., Grihom, M., Leroy, V., Thiry, J., Collart, P., Meriglier, A. & Jaafari, N. (2015). Inter-cotations dans l’évaluation projective de sujets pédophiles : intérêt et validité du TAT. L’information psychiatrique, volume 91(4), 313-321. (Scimago : Q3)
Grihom, M. & Ducousso-Lacaze, A. (2015). Éditorial. Dialogue, 208(2), 7-16. doi:10.3917/dia.208.0007. (PsycInfo)
Grihom M-J. (2015). Pourquoi le silence. Violence et lien de couple. Dialogue. Familles § Couples, 208 (2), 71-84. doi:10.3917/dia.208.0071. PsycInfo : Why the silence? Sexual and gender-based violence and relationships within the couple.

 –  Conférences données à l’invitation du Comité d’organisation dans un congrès national ou international

Grihom M.J. (2019). Violence conjugale : auteurs et victimes aux prises avec leurs liens. Mesa-Redonda: As mulheres e a violência, II Simpósio Internacional do LAPSO e III Simpósio Brasileiro do LAPSO, Trauma, violência e transgressões, 19, 20 novembre 2019. Universida Federal de Campina Grande, Brésil, Colaboraçäo : Consulado Geral da França para o Nordeste, Institut Français du Brésil – IFB, Réseau international Violences et trauma « MILO ». Actes à paraître.
Grihom M.J. (2019). Logiques du pardon et de la répétition dans le lien entre auteur et victime de violences conjugales. Colloque international  De la récidive et du pardon. A la croisée des chemins du destin ?,  École de criminologie culturelle européenne – ECCE, Faculté de droit de l’Université Catholique de Lille, 7 – 8 novembre 2019, Communication en atelier
Grihom M.J. (2015). Effectivité de la peine alternative à la prison ? Le cas du placement sous bracelet électronique. Colloque international Le sens de la peine, Faculté de droit, Université Catholique de Lille, Espace Robert Schuman, 12 § 13 novembre 2015, Lille.

Autres éléments de publication

Rapport scientifique : Esnard, C., Grihom, M.J., Leturmy, L. (co-direction). (2015) L’intime conviction : incidences sur le jugement des jurés et magistrats. Régulations sociocognitives et implications subjectives. Rapport final pour la Mission Droit et Justice mis en ligne sur le site de la Mission.
Actes de colloques internationaux : Grihom M.J. (en préparation pour publication 2020). Violence conjugale : auteurs et victimes aux prises avec leurs liens (traduction en portugais). Universida Federal de Campina Grande, Brésil

Organisation de Colloques de portée nationale et internationale

Grihom, M.J. (2019). Membre du comité scientifique et d’organisation du Congrès de la Société Française de Psychologie, 4, 5, 6 septembre 2019, Université de Poitiers.
Chauvaud F., Bodiou L., Grihom M.-J. (dir.). (2019). Colloque international Violence en famille, 10, 11,12 avril 2019, MSHS et Espace Mendès France, Poitiers, CPER-FEDER INSECT.
Chauvaud F., Bodiou L., Grihom M.-J.(dir.). (2019). Colloque international Féminicide (III), 2 décembre 2017, Paris VII.
Dauman, N., Grihom M.-J., Haza M. (2017). Journée d’étude : Le corporel à l’épreuve des situations de handicap, 30 novembre 2017, MSHS, Poitiers.
Chauvaud F., Bodiou L., Grihom, MJ. (dir.). (2017). Colloque international « Le féminicide » (II), le 28/09/17, Espace Mendes-France, 28 septembre, MSHS. 2017, Poitiers, CPER-FEDER INSECT.
Grihom M.-J.(dir.). (2017). Colloque international « Le féminicide », le 26/01/17, Assemblée nationale, Paris, à l’invitation de la députée Mme Catherine Coutelle, CPER-FEDER INSECT.
Chauvaud F., Bodiou L., Grihom, MJ. (2016). Journée d’étude internationale : 1 femme sur 3 : les violences faites aux femmes, d’hier à aujourd’hui. Jeudi 13 Octobre 2016, invitée M. Tavarez Mirabal « Le massacre des « Mariposas » (1960, République dominicaine), députée de la Républicaine dominicaine, première femme à s’être présentée à l’élection présidentielle. Espace Mendès-France, Poitiers.
Chauvaud F., Grihom M.-J., (2015) Colloque international Le corps défaillant, 9, 10 et 11 septembre 2015. MSHS, Université de Poitiers (PRES).
Chauvaud F., Bodiou L., Soria M, Grihom M.-J., Gaussot L. (dir.). (2014). « le Corps en lambeaux, violences sexuelles et violences sexuées faites aux femmes », 28 novembre, 2014, Assemblée Nationale, Paris. Organisé par la MSHS de Poitiers et les équipes CAPS, CESM, CRIHAM, FORELL, GRESCO, HerMA et MAPP. Laboratoires de Psychopathologues, Médiévistes, Antiquisants, Sociologues et Philosophes. Financement : PRES Poitou-Limousin. Global : 15000€, dont colloque : 7500€
Chauvaud F., Bodiou L., Soria M, Grihom M.-J., Gaussot L. (dir.). (2014). « le Corps en lambeaux, violences sexuelles et violences sexuées faites aux femmes », 20 et 21 novembre 2014, Poitiers. Organisé par la MSHS de Poitiers et les équipes CAPS, CESM, CRIHAM, FORELL, GRESCO, HerMA et MAPP. Laboratoires de Psychopathologues, Médiévistes, Antiquisants, Sociologues et Philosophes. Financement : PRES Poitou-Limousin global : 15000€, dont colloque : 7500€
Chauvaud F., Bodiou L., Soria M, Grihom M.-J., Gaussot L. (dir.) (2013). « Le corps des femmes. Violences sexuelles. Études, histoire et enjeux. «  Colloque national, 18 octobre 2013. Organisé par les laboratoires CAPS, CESCM, CRIHAM, HeRMA avec le soutien de la MSHS de Poitiers. Financement MSHS : 5000 €

 Ouvrages  

Grihom, M.J. § Grollier, M. (dir.) (2013). Femmes victimes de violences conjugales. Une approche clinique. Rennes,Presses universitaires de Rennes, 173 p.
Bodiou, L, Chauvaud, F., Gaussot, L.,Grihom, M.J., Soria, M. (dir.) (2016). Le corps en lambeaux, violences sexuelles faites aux femmes, Rennes, Presses universitaires de Rennes, Coll. Histoire, 2016, 415 p.
Chauvaud, F. § Grihom,M.J. (dir.). (2018). Les corps défaillants. Du corps malade, usé, déformé au corps honteux.Paris, Éd. Imago, 414 p.
Bodiou, L, Chauvaud F., Gaussot L.,GrihomM.J., Laufer L., Santos B. (dir.) (2019).On tue une femme. Le féminicide. Histoire et actualités, Paris, Hermann, Col. Psychanalyse, 455 p.
Bodiou, L., Chauvaud, F., Grihom, M.J. (dir.) (2019). Les violences en famille. Histoire et actualités, Paris, Hermann, Col. Psychanalyse, 478 p.
Bodiou, L, Chauvaud, F., Grihom, M.-J.,Morel, H. (dir.) (2019). Une femme sur trois. Les violences faites aux femmes d’hier à aujourd’hui, éd. Atlantique, éditions de l’actualité scientifique Nouvelle Aquitaine
Bodiou L., Chauvaud F., Grihom M.J.  (dir.) (2020). Les liens saccagés, à paraître aux P.U.R,  mars 2021.

 Coordination de revues :

Ducousso-Lacaze, A. § Grihom, M.J. (dir.) (2011). Penser notre époque. Mutation du sujet ou solutions subjectives. Cliniques méditerranéennes, 83(1)
Grihom, M.J.§ Ducousso-Lacaze, A. (dir.) (2015). Violences faites au corps de femmes, Dialogue, Familles et Couples, 208, éd. Erès, 143 p. PsycInfo
Grihom, M.J., Ducousso-Lacaze, A. (dir.). (2016). DialogueJustice et liens familiaux : quelles relations ?Dialogue, 2016/1 211(1), éd. Erès, 127 p.  PsycInfo

Chapitres d’ouvrages : 

[1 Bodiou, L., Chauvaud, F.,  Grihom, M.J. (2019). Introduction « La violence envers les enfants » , in L. Bodiou, F. Chauvaud, M.-J. Grihom (dir.), Les violences en famille. Histoire et actualités, Paris, Hermann,  325-330.]
[2 Bodiou, L., Chauvaud, F.,  Grihom, M.J. (2019). Introduction « De la violence en famille : le lien auteur-victime », L. Bodiou, F. Chauvaud, M.-J. Grihom (dir.), Les violences en famille. Histoire et actualités, Paris, Hermann, 171-175.]
[3 Bodiou, L., Chauvaud, F.,  Grihom, M.J. (2019). Introduction « Transgressions » , in L. Bodiou,F. Chauvaud, M.-J. Grihom (dir.), Les violences en famille. Histoire et actualités, Paris, Hermann,  25-30.]
[4 Bodiou, L., Chauvaud, F.,  Grihom, M.J. (2019). Introduction générale, in L. Bodiou, F. Chauvaud, M.-J. Grihom (dir.), Les violences en famille. Histoire et actualités, Paris, Hermann, 5-22. ]
[5 Grihom, M.-J. (2019). « Crime de genre et fantasme féminicide. À propos du fantasme « On tue une femme » », in L. Bodiou, F. Chauvaud, L. Gaussot, M.J. Grihom, L. Laufer, B. Santos (dir.)On tue une femme. Le féminicide. Histoire et actualités , Paris, Hermann, 2019, 407-427. ]
[6 Chauvaud, F. § Grihom, M.J., (2018), « Introduction », in Chauvaud F. et Grihom M.-J. (dir.), Les corps défaillants. Du corps malade, usé, déformé au corps honteux, Paris, Éd. Imago, 7-18.]
[7 Grihom, M.J. (2017). Effectivité de la peine alternative à la prison ? Le cas du placement sous bracelet électronique, in Le sens de la peine, sous dir. Jean Motte Dit Falisse, Paris, L’Harmattan criminologie, 369-381.]
[8 Grihom, M.J. et Guillaud*, A. (2017). Subjectivation et actualisation pulsionnelle : clinique de l’acte,Trichet Y. et Hamon R (dir.), Psychanalyse et criminologie aujourd’hui, Repères conceptuels, éthiques et cliniques, Rennes, Presses universitaires de Rennes, Col. « Didact Psychanalyse », 283-292. ]
[9 Grihom, M.J. (2016). Introduction générale, « Soigner, réparer, punir », in Le corps en lambeaux, violences sexuelles faites aux femmes, sous dir. de Bodiou L, Chauvaud F, Gaussot L., Grihom, M.-J., Soria M., Rennes,  Presses universitaires de Rennes,  21-23.]
[10 Grihom, M.J. (2016). Les motifs du silence. Violence sexuelle et lien de couple, Le corps en lambeaux, violences sexuelles faites aux femmes, sous dir. De Bodiou L, Chauvaud F., Gaussot L., Grihom M.J, Soria M., Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2016, 264-273.]
 [11 Grihom, M.J. § Quellien*, G. (2015). Effectivité ou ineffectivité de la peine alternative à la prison : le Placement Sous surveillance Électronique. L’effectivité de la peine sous dir. M. Danti-Juan,Presses Universitaires de Poitiers, éd. Cujas]
[12 Grihom, M.J., Ducousso-Lacaze, A.  (2014). Le sujet de l’acte et son intentionnalité, quelle actualité dans le champ judiciaire ?, De la faute et du crime, Natures et cultures, sous dir. Jean Motte dit Falisse, Paris, L’Harmattan criminologie, 281-294.]
[13 Grihom, M.J. (2013). « Masculin et féminin dans le couple. Approche psychanalytique », Genre, transgression et transmission, sous dir. M. Cacouault § L. Gaussot, 2013, PUR, Rennes, 37-47.]
[14 Grihom, M.J. Reible*, S. (2013). Un possible parcours de subjectivation chez les femmes sous emprise, Femmes victimes de violences conjugales. Une approche clinique. sous dir. Grihom M.J. § Grollier M., Rennes, PUR, 109-121.]
[15 Grihom, M.J. (2013). Le sujet en déroute dans ses liens. Femmes victimes de violences conjugales. Une approche clinique. sous dir. M.J. Grihom § M. Grollier, Rennes, PUR, 53-63.]
 [16 Grihom, M.J., Grollier, M. (2013). Introduction. Femmes victimes de violences conjugales. Une approche clinique.  Grihom M.-J. § Grollier M. (dir.), Rennes, PUR, 7-11.]
[17 Grihom, M.J. (2013). « Clinique de l’acte ». Psychiatrie légale et criminologie clinique, J.-L. Senon, C. Jonas, M. Voyer, (dir.) Paris, Masson, 2013,  229-237.]
[18 Ducousso-Lacaze, A., Grihom, M.J. (2012). Juger l’acte criminel aujourd’hui : actualité de l’intime conviction », Le droit de punir, sous dir. F. Chauvaud,  Rennes, PUR, 69-83.]