• Psychologue clinicienne
  • Doctorante Contractuelle à Activité Complémentaire d’Enseignement (DCACE)

Biographie

2018 – Master 2 de psychopathologie clinique et criminologie, parcours criminologie et victimologie, Université de Poitiers. Travail d’étude et de recherche : Le groupe de parole pour les femmes victimes de violences conjugales, une subjectivation possible.

2017 – Master 1 de psychologie, Université de Poitiers. Travail d’étude et de recherche : Le Point Rencontre comme décision de justice face à la violence familiale : Famille narcissique et fonctionnement paradoxal.

2016 – Diplôme d’université de sciences criminelles, Université de Poitiers.

2015 – Licence de psychologie, Université de Poitiers.

Thèse de doctorat en cours

Lien conjugal violent. Etudes du lien et de ses transformations possibles chez des sujets auteurs et victimes, au sein d’un dispositif de justice restaurative (2018-2021)

Véritable enjeu sociétal, la violence au sein du couple continue aujourd’hui d’inquiéter et de questionner travailleurs sociaux, praticiens comme chercheurs. Comment comprendre les violences agies/ subies qui durent et/ ou se répètent au sein du couple ? Les difficultés de séparation des conjoints d’une part, celles de nos dispositifs d’accompagnement d’autre part, interrogent et nous croyons qu’elles représentent là un indice important des mouvements inconscients et complexes en jeu entre les partenaires conjugaux. Ainsi, notre parti pris pour cette recherche a été d’appréhender les violences conjugales comme une problématique du lien/ des liens.

Nous proposons d’étudier, sous l’angle psychanalytique, les changements/ remaniements possibles du lien/ des liens au travers d’un dispositif original, qui reçoit à la fois les auteurs et les victimes ; celui de la justice restaurative (rencontres condamnés-victimes). Pour ce faire, l’analyse des discours recueillis lors d’entretiens ainsi que l’analyse de la production d’un outil projectif : le génogramme, vont venir constituer les objectifs cliniques de notre recherche.

Cio-direction : Marie-José Grihom et Elise Pelladeau

Financement : Contrat doctoral par bourse ministérielle, puis contrat DCACE.

Autres activités de recherche

2018-2021 : Participation au projet RNMSH Axe 3 de la MSHS et CPER « Violences genrées dans le lien de couple, en famille : tolérable et intolérable, visible et invisible dans narrations et figurations privées, sociales et culturelles. »

2018-2021 : Participation à l’évaluation d’un dispositif de terrain (Justice Restaurative) en collaboration avec le SPIP et France Victime d’Angoulême dans le cadre du doctorat.

Enseignement

Licence 1

Psychologie et jeu (TD)

Licence 2

Introduction aux tests cliniques : théories et pratiques (TD)

Licence 3

Démarches de l’entretien psychologique (TD)

Méthodes de recherches : méthodes cliniques (TD).

Bibliographie

Ouvrages scientifiques (ou chapitres de ces ouvrages)

Roy, L., Grihom, M-J., & Pelladeau, E. 2019 : Violences conjugales : auteurs et victimes aux prises avec leurs liens d’alliance et de famille. Dans F. Chauvaud et M.-J. Grihom (Dir.). Les liens saccagés. Acceptation aux Presses Universitaires de Rennes.

Organisation de colloques et de journées d’étude

2019 : Participation à l’organisation des Journées Thématiques de l’école doctorale SLPCE « Transmissions » 13, 14 juin 2019.

2019 : Participation à l’organisation du Colloque International interdisciplinaire Violence en Famille, Poitiers, 10, 11 et 12 avril 2019.

2018 – 2019 : Membre du comité d’organisation du 60e congrès annuel de la Société Française de Psychologie « Apprentissages, Vulnérabilités, Préventions », septembre 2019, Poitiers.

Intervention lors de séminaires :

  • Roy, L. (2018). L’intérêt clinique d’une prise en charge conjointe des partenaires pour aborder le lien conjugal violent. Séminaire doctoral du laboratoire CAPS. Université de Poitiers.

  • Roy, L. (2020). Violences conjugales, les sujets aux prises avec leurs liens d’alliance et de famille. Séminaire doctoral du laboratoire CAPS. Université de Poitiers.

Responsabilités administratives et scientifiques

Représentante des doctorants de l’école doctorale SLPCE

Représentante des doctorants au Comité Recherche de l’UFR SHA

Membre du comité d’organisation et d’expertise des Journées thématiques annuelles de l’école doctorale SLPCE

Activité clinique

Depuis 2018 : Intervenante au Point Rencontre 86, Association SOELIFA, Poitiers (statut bénévolat)

2018 : Psychologue stagiaire dans le cadre d’une recherche sur les femmes victimes de violences conjugales au Centre d’Information pour le Droit des Femmes et des Familles, Cidff 86 Poitiers et Châtellerault.

2018 : Psychologue stagiaire au CMP enfance et Hôpital de jour, pédopsychiatrie, CH Henri Laborit, Poitiers.

2017 : Psychologue stagiaire au Point Rencontre 86, Association SOELIFA, Poitiers.

2016 : Bénévole à l’association AIRE (Accueil, Information et rencontre des familles et amis des détenus) du Centre Pénitentiaire de Poitiers-Vivonne.