• Doctorante

Thèse de doctorat en cours

Liens entre les relations précoces, en tant que précurseur du rapport au monde, aux autres et à soi, et le comportement tabagique à l’âge adulte (2018-2022)

Le tabagisme est l’addiction la plus répandue dans le monde. Elle est aussi la plus banalisée. Même si elle reste encadrée, la vente de tabac est légale en France. Sa consommation, bien que soumise à restriction, est autorisée dans notre pays, contrairement à d’autres substances susceptibles de provoquer une dépendance, comme le cannabis, l’héroïne ou la cocaïne. Parallèlement, cette substance est celle qui provoque le plus de morts prématurées dans le monde. Nous sommes là devant un paradoxe.

Qu’est-ce qui différencie le tabac des autres drogues, pour que celle-ci soit socialement si bien tolérée ? Et, d’un point de vue individuel, qu’est-ce qui conduit les fumeurs à s’adonner à cette pratique, sachant qu’une personne sur deux en mourra prématurément ? L’objectif de notre travail est de répondre à ces questions, en explorant les liens entre les relations précoces, en tant que précurseur du rapport au monde, aux autres et à soi, et le comportement tabagique à l’âge adulte.

Direction : DOLORÈS ALBARRACIN & WILFRIED SERRA

Financement : Salariée de la fonction publique hospitalière